La Juventus mate le Milan AC

254

La Juventus mate le Milan AC

A l’occasion des demi-finales retour de la Coupe d’Italie, la Juventus a dû attendre les prolongations pour venir à bout du Milan AC (2-2). A égalité sur l’ensemble des deux rencontres (2-1, 1-2), les deux équipes ont donc été contrainte de jouer 210 minutes pour pouvoir se départager. Grâce à un magnifique but de Vucinic, la Vieille Dame accède à la finale et affrontera le vainqueur de la rencontre entre le Napoli et Sienne.

La Juventus Turin a remporté une bataille mais elle n’a pas encore gagné la guerre. C’est ce que les visages concentrés et déterminés des joueurs du Milan AC semblaient traduire avant la rencontre entre les deux cadors de la Serie A.

Battus au match aller (2-1), les Rossoneri n’ont pas dit leur dernier mot dans ces demi-finales de la Coupe d’Italie. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’ils entament la rencontre. Entreprenante, la formation milanais évolue haut et contraint les Turinois à défendre. Si Ibrahimovic et Thiago Silva n’ouvrent pas le score, la Juve le doit au talent de Storari, son gardien, et à la maladresse du défenseur brésilien du Milan.

Exerçant une domination totale, le club lombard pousse les joueurs de la Vieille Dame dans ses derniers retranchements. Même s’ils plient, les hommes d’Antonio Conte ne rompent pas. Mieux encore, ils vont finalement ouvrir le score totalement contre le cours du jeu. Côté droit, Lichsteiner sert Del Piero, qui après avoir contourné Amelia, marque dans le but vide d’un tir croisé (28e).

Improbable, ce coup de poignard oblige les Rossoneri à jouer le tout pour le tout pour ne pas sortir à ce stade de la compétition. Alors que la Juve gère aisément son avance, le Milan AC prépare secrètement son retour.

Le Milan revient … pour rien

Après la pause, les Lombards n’auront besoin que de cinq petites minutes pour refaire surface. Sur une longue ouverture de Mexès, Mesbah trompe Storari d’une tête plongeante (50e). Revenus au score assez tôt, les Rossoneri reprennent espoir. Même s’ils parviennent à repousser les nombreux assauts milanais, les Bianconeri ne paraissent pas si serein. A force de faire le siège du but turinois, le Milan AC réussit enfin à inscrire ce but tant convoité.

Entré à la mi-temps à la place d’Ibrahimovic, Maxi Lopez élimine Bonucci et Chiellini et expédie un véritable boulet de canon dans la lucarne de Storari (83e). Scénario aussi rebondissant qu’improbable, les deux équipes se retrouvent désormais à égalité parfaite sur les deux rencontres. La prolongation est donc de mise. Comme par magie, la Juve renait de ses cendres après la brève interruption accordée avant de reprendre les hostilités. Vucinic et Marchisio mettent immédiatement Amelia à contribution (93e).

Visiblement inspiré, l’ancien joueur de l’AS Roma va finalement crucifier le Milan AC à lui tout seul. Servi côté gauche, Vucinic contrôle calmement la ballon, et, sans élan, arme une puissante frappe du droit qui vient terminer sa course dans la lucarne du gardien milanais (96e).

Une nouvelle fois menés, les Lombards ne s’en remettront jamais malgré quelques dernières volontés vaines. Grâce à ce succès, la Juve accède à la finale de la Coupe d’Itale. Elle y affrontera le vainqueur de la rencontre entre le Napoli et Sienne (aller: 1-2).

0 Partages