La Juve grille Milan

271
juventus

Le Milan AC doit s’en vouloir. A l’occasion de la 31e journée de Serie A, les Rossoneri sont tombés sur leur pelouse contre la Fiorentina (1-2). Fatigués, les Lombards sont clairement passés à côté de leur sujet et ont perdu un peu plus tard dans la journée leur première place aux dépens de la Juve, victorieuse de Palerme (2-0).

Le Milan AC s’est tiré lui-même une balle dans le pied. A l’occasion de la 31e journée de Serie A, les Rossoneri se sont inclinés sur leur pelouse contre la Fiorentina (1-2). Émoussés par leur quart de finale de Ligue des champion perdu contre le FC Barcelone, les Lombards, qui avaient pourtant ouvert le score sur penalty grâce à Ibrahimovic, ont ensuite eu toutes les difficultés du monde dans le jeu. Sur l’égalisation de Jovetic, la défense milanaise offre un boulevard au joueur de la Viola, libre de crucifier un Abbiati livré à lui-même. Sans folie, le Milan AC a ensuite tenté de forcer le destin. C’était sans compter sur Amauri, prêté à la Fiorentina par la Juventus Turin. Sur la pelouse depuis à peine dix minutes, le Brésilien a joué les trouble-fêtes, faisant chuter les Milanais pour la deuxième fois seulement à domicile.

La Juve n’a pas laissé passé l’offrande en ce week-end de Pâques. La Vieille Dame s’est imposée à Palerme (0-2) un peu plus tard dans la journée et a pris du même coup la tête de la Serie A. C’est Bonnucci qui a ouvert la marque pour le club de la Vieille Dame (56e), suivi peu de temps après par Quagliarella, bien servi par Matri (69e). Un succès qui permet aux Bianconeri de reprendre un petit point d’avance sur le Milan AC en tête.

 

0 Partages