Dortmund : mission accomplie

302

Cette 30e journée de Bundesliga aura probablement vu l’avènement de son futur champion, puisque Dortmund s’est imposé sur sa pelouse contre le Bayern Munich (1-0). Plus vifs que leurs adversaires, les Borussen ont su faire la différence en fin de match par l’intermédiaire de Lewandowski (79e). Dans les autres rencontres de la soirée, beaucoup de buts ont été inscrits.

Même s’il reste encore quatre rencontres à disputer, et donc douze points à prendre, difficile de croire que le titre de champion d’Allemagne puisse encore échapper au Borussia Dortmund. Vainqueur du Bayern Munich, grâce à une réalisation de Lewandowski (79e), les Borussen possèdent désormais six points d’avance sur leurs adversaires d’un soir. Et au vu de la saison écoulée, cela est amplement mérité. Si les joueurs de Jürgen Klopp venaient effectivement à remporter un deuxième titre consécutif, cela signifierait tout simplement que le grand Borussia Dortmund, celui qui a remporté la Ligue des champions en 1997, est enfin de retour.

Dans un début de rencontre très plaisant, ou aucune des deux équipes ne calculait, les joueurs de Dortmund étaient les premiers à s’illustrer. Grosskreutz et Lewandowski obligeaient Neuer à sortir une double parade de grande classe sur la même occasion (6e). Après cette première alerte, les Borussen prenaient le contrôle du jeu, sans toutefois se montrer réellement dangereux. Il fallait attendre la fin de la première période, pour revoir une action dangereuse au Westfalenstadion. Sur un superbe centre de Piszczek, Lewandowski plaçait sa tête au second poteau et trouvait le montant droit du portier de la Nationalmanschaft (42e). L’arbitre sifflait la mi-temps à point nommé pour l’équipe de Jupp Heynckes, déstabilisée par la vivacité des Jaunes et Noirs.

Dortmund vers un deuxième titre d’affilé

La seconde période repartait sur les mêmes bases, mais les Bavarois, conscients qu’un résultat nul faisait les affaires de Dortmund, se décidaient à réagir après dix minutes de jeu. Le résultat ne se faisait pas attendre, et les visiteurs se créaient leur première occasion du match, par l’intermédiaire de Ribéry, bien décalé, qui écrasait trop sa frappe pour réellement inquiéter Weidenfeller, le portier du Borussia (60e). Mais finalement, ce sursaut d’orgueil n’aura pas suffi. Sur un corner mal renvoyé par la défense du Bayern, Lewandowski profitait d’un cafouillage pour placer une subtil talonnade, et tromper un Neuer impeccable jusque-là (79e). Et pourtant, le club de Munich avait l’occasion de revenir au score, sur un pénalty concédé par Weidendefeller sur Robben. Mais le Néerlandais, en voulant se faire justice lui-même, tirait du même côté que le gardien adverse (85e). Finalement, l’arbitre délivrait les 22 acteurs, et envoyait tout droit les joueurs de Dortmund vers leur deuxième titre d’affilé.

0 Partages