Diego Milito sacre la Juventus

218

Au terme d’un derby milanais totalement fou, Diego Milito réussit un triplé en faveur de l’Inter, vainqueur de Milan 4-2. L’Argentin offre surtout le titre de champion d’Italie à la Juventus Turin, vainqueur dans le même temps à Cagliari (2-0). Avec quatre points d’avance sur Milan, la Juve ne peut plus être rejointe en tête du classement à une journée de la fin.

La hantise des supporters turinois ne se réalisera pas. Celle de voir leur équipe favorite terminer le championnat invaincue après 38 journées mais perdre le Scudetto. A force de collectionner les matches nuls (15), la Juve n’a jamais réussi à se détacher du Milan AC malgré une saison exceptionnelle qui marque son retour au plus haut niveau. Le cauchemar ne se réalisera parce que la Juve a rattrapé sa bévue de Lecce et le match nul concédé en allant s’imposant sur la pelouse de Cagliari (2-0). Une victoire acquise sans difficulté avec une ouverture du score signée Vucinic (6e) et un résultat confirmé par le but contre son camp de Canini (74e).

En s’imposant lors de la 37e journée, la Juve gardait son destin en main. Quelque soit le résultat de Milan face à l’Inter. Finalement, les Nerazzurri font faire pencher la balance du côté des Turinois au terme du derby milanais (4-2). Un match totalement fou. Dès la 14e minute, le héros du match allait se mettre en action. Sur un coup franc lointain de Sneijder, Samuel remet (volontairement ?) sur Diego Milito qui marque à bout portant. Le match est relancé peu avant la mi-temps sur un penalty généreusement accordé aux Milanais après une faute supposée de Julio Cesar sur Boateng. Zlatan Ibrahimovic ne tremble pas au moment de transformer le penalty (1-1, 44e). Dès la reprise, le Suédois se signale à nouveau. Il réalise un contrôle orienté pour se dégager puis ajuste le gardien de l’Inter (46e). Milan passe devant (2-1). Un court instant. Cette fois, l’arbitre siffle un penalty en faveur de l’Inter (54e) que Milito se charge de transformer pour égaliser à 2-2. L’Argentin se présentera à nouveau pour un face à face avec Amelia pour le troisième penalty de la soirée (80e). Il donne l’avantage à l’Inter à 10 minutes de la fin. L’Inter parachève son succès après un coup de canon de Maicon (87e) sur lequel Amelia ne peut rien faire (4-2). Le titre s’est envolé pour Milan.

0 Partages