La société civile se mobilise contre la menace des syndicats sécuritaires

319

La société civile se mobilise contre la menace des syndicats sécuritaires

Le scandale de l’attaque menée lundi dernier sur le tribunal de Ben Arous par certains syndicalistes sécuritaires irresponsables pour libérer leurs collègues accusés dans une affaire de torture, continue à alimenter la polémique.

Ce jeudi 1 mars 2018, c’est la société civile qui a réagi en organisant un sit-in devant le tribunal en question pour dénoncer ce  grave dérapage et annoncer sa solidarité avec la justice.

Les signataires de ce communiqué ont appelé le pouvoir exécutif et plus particulièrement le ministère de l’Intérieur à intervenir en urgence pour contenir la situation, rappeler ses agents et mieux encadrer leurs mouvements.

Ainsi de très nombreux représentants de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme, de l’association des magistrats, de l’ordre des avocats, de l’association Tunisienne des jeunes avocats, du  Syndicat national des journalistes tunisiens, du Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux, de l’Association vigilance pour la démocratie et l’Etat civil, la Commission nationale des droits de l’Homme et des libertés ont été au rendez-vous pour annoncer leur solidarité avec les magistrats et les avocats contre toute entrave à l’exercice de leur mission et contre toute atteinte à leurs droits garantis par la Constitution.

0 Partages