Tunisie: Plus de 5000 enfants souffrent quotidiennement la négligence et l’exploitation

147

Les délégués de protection de l’enfance ont rapporté des statistiques alarmantes concernant l’année précédente.

A la une du quotidien “Al Sahafa”, une enquête a été ouverte concernant les enfants de la rue. Il s’agit de5354 avis concernant 5253 enfants menacés. Le gouvernorat de Tunis a marqué le plus haut pourcentage estimé à 16.9% d’un total de 906 avisatteignant un taux national de 1.71 enfant par Mil.

La plupart des avis ont été rapporté par les parents des enfants marquant 48.3% et de la part des institutions de santé et organisations sociales et judiciaires de 35.7%.

Le pourcentage des garçons concernés par ces avis est de 51.4%, tandis que celui des filles est de 48.6%

Les causes des avis sont classées comme suit :

– Négligence en matière d’éducation et mauvais traitement 37.2%

– Incapacité des parents résultant un manque d’encadrement 26.5%

– Exposition des enfants à la délinquance 13.4%

– Ainsi que d’autres objets comme la mort des parentsle manque de soutien familialabus sexuelmendicité (التسول) etc

Dans ce sujet, les délégués de protection de l’enfance ont investigué 4698 cas durant l’année précédente et ce en demandant 3707 permissions judiciaires et la réception de 1551 rapports psychologique et socialpour vérifier la nature de la menace.

Solutions apportées :

Tutelle d’enfants menacés des deux sexes : 3647 enfants.

– Pourcentage des filles sous tutelle est de 51.1% du total des tutelles.

– La catégorie d’âge des enfants concernés par la tutelle va de 0 à 5 ans et est de 42.6%.

– Le cas des négligés sous tutelle est de 34.5% parmi un total de 1260 tutelles.

– Tutelle pour cause d’incapacité parentale est de 29.6% estimée à 1079.

– 704 tutelles à raison d’incapacité financière des parents.

– 444 cas d’exposition de l’enfant aux conflits familiaux.

– 418 cas d’exposition aux cas familiaux.

– 302 cas d’abandon d’enfants illégitimes.

– 208 cas de violence contre les enfants.

– 111 cas de refus d’enseigner les enfants.

Les délégués de protection de l’enfance ont aussi pris des décisions concernant 3653 arrangements de protection concernant 3552 tutelles. Ainsi l’élaboration de 1967 suivies marquant une amélioration significative et disparition de la menace à 90.2%.

Les délégués de protection de l’enfance ont reçu en outre 300 demandes de médiation (93.7%) émanant des parents de l’enfant et concernant 259 casen litige avec la loi.

Les délégués ont réussi à faire la paix entre 290 enfants délinquants et les personnes envers qui ils avaient porté préjudice résultant un pourcentage de 97.3%

0 Partages