En chiffres les taux des crédits : Le tunisien surendetté

223

Depuis la révolution tunisienne du 14 Janvier, la hausse des prix a influencé les habitudes du tunisien, qui, pour subvenir à ses besoins s’est vu obliger de s’endetter auprès de la banque.

Les crédits de consommation: la somme de 1,986 233 milliard de dinars estimée en décembre 2010est passée à  2,104 632 milliard de dinars en décembre 2011.

Les crédits pour les familles (consommation, habitation crédit universitaire, achat de voiture) étaient estimés à 10,704.999 milliard de dinars en décembre 2010 et se sont élevés à 12,461 310 milliard de dinars en fin 2011.

Si le crédit pour « l’achat de voiture » a stagné, le crédit pour l’habitation lui est passé de 8,381.583 milliard de dinars en décembre 2010 à 10,017.541 milliard de dinars en décembre 2011.

Le tunisien a finalement atteint un seuil alarmant de surendettement le laissant en décalage avec les dates de remboursement.

Le tunisien, avec la hausse des prix et la constance de son salaire, pourra t-il un jour se passer d’un crédit ?

0 Partages