face aux accusations de viol, le malaise des sponsors

437
christiano ronaldo accusations de viol

La star mondiale du football Cristiano Ronaldo a démenti catégoriquement mercredi avoir violé une Américaine de 34 ans dans un hôtel de Las Vegas en juin 2009, qualifiant le viol de «crime abominable».

La conférence de presse de l’entraîneur de la Juve, Massimiliano Allegri, à la mi-journée vendredi, devrait permettre de savoir si le joueur fera bien le déplacement pour le match de championnat programmé samedi sur la pelouse de l’Udinese.

Cette affaire pourrait ternir la réputation du quintuple Ballon d’Or qui a démenti «vigoureusement» les accusations. «Le viol est un crime abominable qui va à l’encontre de tout ce que je suis et de ce que je crois», a écrit le champion portugais sur son compte Twitter. «Je refuse de nourrir ce cirque médiatique monté par des gens qui cherchent à se faire de la publicité à mes dépens», a-t-il ajouté dans ce message en anglais.

Nike est “profondément préoccupé”, EA Sports parle d’une situation “troublante”… le malaise grandit autour de Cristiano Ronaldo, accusé de viol aux Etats-Unis et dont les sponsors commencent à faire entendre leurs voix.

0 Partages