Nouveauté chez Ali Laârayedh : Remplacer les cartes d’identité

299

Nouveauté chez Ali Laârayedh : Remplacer les cartes d’identité

Le ministère tunisien de l’Intérieur a publié, au Journal officiel de la République tunisienne, JORT, un arrêté, du 13 juin courant, portant remplacement de la carte nationale d’identité ( CIN )

Au cours de l’année 2012 et 2013, les cartes nationales d’identité seront remplacées par la carte d’identité nationale. A cet effet, les cartes nationales d’identité ne sont plus valables à compter du 1er janvier 2014.
Selon le même décret-loi, sont abrogées les dispositions de l’arrêté du 14 avril 1993, fixant le programme de renouvellement des cartes d’identité nationales.
Khaled Tarrouche, porte-parole du ministère de l’Intérieur a apporté plus de précisions . Il a déclaré que cette mesure ne concerne que les anciennes cartes nationales d’identité -bleues plastifiées-.
Tarrouche a affirmé sur les ondes de la radio Mosaique FM, que l’objectif de cette mesure est de continuer la campagne de renouvellement des anciennes par les cartes d’identité nationale, selon le format actuel.
Cette précision n’a pas été a publiée, au Journal officiel de la République tunisienne, JORT.
Notons que cette mesure n’est pas la première du genre. Sahbi Atig, président du groupe islamiste Ennahdha à l’Assemblée nationale constituante, ANC, et de la commission du préambule, des principes fondamentaux et de l’amendement de la Constitution, a annoncé qu’un projet d’une modification des armoiries de la Tunisie sera bientôt adopté.
Ce projet prévoit un changement dans l’ordre des valeurs et un rajout, soit quatre parties : « Liberté, Dignité, Justice et Ordre ». Notons que l’ancienne devise était : «Ordre, Justice et Liberté ».

En attendant que le préambule soit adopté ,que les travaux d’écriture de la prochaine constitution soit assez avancée et que Ali Laârayedh ministre de l’intérieur fournisse plus de précisions ,les choses restent à l’état actuel.

Photo d’illustration prise sur les page Facebook pour célébrer cette décision.Les tunisiens ne manquent pas d’imagination

0 Partages